Coucou les filles, 

Je reviens vers vous avec une petite cousette pour Manon, patron issu de La coupe d'or! Quel nom bizarre n'est ce pas? En fait, il s'agit d'une méthode de coupe, qui nécessite seulement le tour de poitrine pour les vêtements du haut, et le tour de taille pour les vêtements du bas. Une méthode simple et révolutionnaire qui m'a séduite il y a quelques mois, car j'ai déjà commandé en mars, le manuel de base. Lors d'une visite à Mondial Tissus de Chambray les Tours il a quelques jours, je suis tombée par hasard sur une démonstration de La Coupe d'or, et je suis repartie avec d'autres produits. Je voulais travailler avec des modèles pour enfants, et ma première cousette est une robe que j'ai choisi de réaliser dans un tissu sweat tout doux, l'un bleu pétrole et le second gris. Tour de poitrine de Manon : 58 cm....et vous savez quoi.....? Elle lui tombe parfaitement à l'essayage, seules les manches sont un peu longues. J'ai du également enlever la bande de tissu contrasté au bas de la robe, qui la rendait bien trop longue pour mon petit bouchon!

J'ai opté pour des pressions Kam en forme de coeur au dos de la robe, à la place de la fermeture éclair. Pour cette méthode innovante mais qui existe depuis 1935, il faut tout de même savoir coudre et assembler un vêtement. Pas de pas à pas, pas d'indications pour l'assemblage, il vous faut savoir par quelles coutures commencer, sinon, cela paraîtra difficile voire même compliqué pour les débutantes.

Le tissu que j'ai choisi est un peu extensible, alors j'ai ressorti ma surjeteuse, et je me suis éclatée avec... moi qui avait tant de mal à l'utiliser! Coutures avec une aiguille jumelée pour les finitions et les ourlets (réalisées avec ma machine à coudre). 

1R

4R

3R

 

 

Une petite robe pour tous les jours, confortable, douce et vaporeuse.... elle tourne... LOL

Elle plait à ma petite fille ...et c'est bien là le principal! D'autres modèles me plaisent dans le brochure de modèles spécial enfants, alors à plus tard avec d'autres ouvrages.

Douce et belle soirée à vous qui passez par ces pages.

Valou